Bois Cheri et le thé Made in Mauritius

October 29, 2018

C'est journée de visite à l’île Maurice 🇲🇺! Direction les hauts plateaux du sud et le Domaine de Bois Cheri renommé pour son usine et ses plantations de thé. 

Cette zone "froide" de l’île, située à 500 mètres d'altitude est propice à la culture du thé 🌱.

 

L'implantation du thé à Maurice est apparemment due à Pierre Poivre (1719-1786) botaniste et administrateur colonial de l'ancienne Ile de France. 

Amateur d'épices, il dirigea un jardin d'essai aux nombreuses espèces qui deviendra le célèbre Jardin de Pamplemousse. Il rapporta des plants de thé de Chine et les cultiva dans ce jardin.

Pendant des décennies, Bois Cheri a cultivé la canne à sucre, comme un peu partout à Maurice mais après le cyclone qui détruisit toutes les plantations, le thé remplaça la canne. L'usine fût construite et la fabrication du thé commença dés 1892.

La saison de la cueillette bas son plein, les ramasseuses 👒sont à l'heure dans les champs le matin lorsqu'il ne fait pas encore trop chaud.

 

Nous voici arrivées devant l'usine, en attendant la prochaine visite guidée, nous faisons une pause à l'extérieur devant les plantes à ananas. Et oui, les ananas ne poussent pas dans les arbres mais bien au creux d'une plante !

A 10h00, c'est la pause, il y a toujours un Monsieur à Dholl Puri pour égayer tes papilles. 

Un Dholl Puri c'est quoi. ??? C'est une des nombreuses spécialités Mauriciennes. Dholl Puri est un nom indien ("Dholl" est le nom donné au pois cassé jaune et "Puri" signifie le pain). 

Le Dholl Puri est une crêpe garnie de deux caris (sauces) de légumes et sauce piment. C'est un délice auquel bien entendu nous ne résistons pas !

 

La fabrication du thé peut enfin commencer. !

Elle se fait en 4 étapes :

1- la première étape consiste à ramollir les feuilles fraîches entreposées sur les claies et ventilées à une température de 20 à 24 degrés pendant 24 heures. Pendant cette opération, l'évaporation de l'eau entraîne une perte de poids entre 20 et 25 %. C'est le "flétrissage".

2- la deuxième étape consiste à écraser les feuilles. C'est au cours de cette étape que le thé prend cette saveur si particulière. C'est le "roulage".

3- La troisième étape consiste à sécher les feuilles à une température de 50 degrés entraînant un noircissement des feuilles. C'est la "fermentation".

4- la quatrième étape consiste à séparer les feuilles afin d'obtenir différents calibres de thé qui sont ensuite stockées dans des silos différenciés pendant un mois et qui seront ensuite mélangées à des saveurs variées. C'est le "tamisage".
 

Arrivé au terme de la fabrication, le thé est emballé soit en infusettes ou en sachet (vrac). De nombreuses ouvrières sont assises à côtés des emballeuses afin de conditionner les infusettes et le vrac. 

La saveur la plus connue est bien sûr le thé Bois Cheri Vanille.